Accueil

Notre expertise

L’équipe

Smart Reporting

Témoignages

Références

Actualités

Contact

Le besoin en fonds de roulement (BFR) : qu’est-ce que c’est ?

15 Mar, 2022

Le besoin en fonds de roulement (BFR) représente un montant de liquidités nécessaire que doit posséder une entreprise pour régler ses dépenses courantes en attendant d’être payée par ses clients. Le besoin en fonds de roulement est un indicateur pertinent, car il démontre la capacité d’une entreprise à financer ses charges grâce à l’argent qu’elle dispose (trésorerie) sans devoir encaisser ses clients au même moment. À quoi sert le besoin en fonds de roulement exactement ? Comment se calcule-t-il et comment interpréter les résultats obtenus ? PBFI vous explique tout ce que vous devez savoir sur le besoin en fonds de roulement.

Besoin en fond de roulement

Le besoin en fonds de roulement : c’est quoi ?

Définition du besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement représente le montant que doit financer l’entreprise pour compenser le besoin provenant des différences de trésorerie entre les recettes (encaissements) et les dépenses (décaissements) dans le cadre de son exploitation.

Si une entreprise a un besoin en fonds de roulement positif (supérieur à 0), cela signifie qu’elle doit payer ses fournisseurs à 30 jours et que ses clients la payent à 60 jours. Une très grande majorité des entreprises a un besoin en fonds de roulement positif, c’est-à-dire qu’elles nécessitent des fonds pour éviter des décalages de trésorerie. En revanche, une entreprise qui perçoit des encaissements avant de décaisser a un besoin en fonds de roulement négatif.

La formule du BFR :
Besoin en fonds de roulement = stocks + créances (créances clients et autres créances) – dettes (toutes les dettes non financières)

Besoin en fonds de roulement : quelle utilité ?

L’utilité du besoin en fonds de roulement est principalement de financer le cycle d’exploitation de l’entreprise. Le BFR se calcule en nombre de jours de chiffre d’affaires.

  • L’évaluation des besoins en fonds de roulement est une étape essentielle au moment de la création ou la reprise d’une entreprise. Une mauvaise estimation peut engendrer la faillite de l’entreprise.
  • Mesurer la santé financière de l’entreprise s’avère judicieux et l’estimation du besoin en fonds de roulement permettra au dirigeant d’évaluer si son entreprise est viable sur le long terme compte tenu des résultats.

Graphique d'évolution du BFR

Comment calculer le besoin en fonds de roulement ?

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est influencé par 3 variables :

1. Les délais de paiement (négociés auprès des fournisseurs)

Il varie globalement entre 30 et 60 jours.

Comment calculer le délai de paiement ?
Calcul du délai de paiement en jours : (Dettes fournisseurs/Achats TTC) x 360

2. Les délais de règlement (accordé aux clients au moment de la commande).

Le résultat dépend de nombreux facteurs tels que le secteur d’activité ou la clientèle. Les délais de règlement varient généralement entre 30 et 60 jours tout comme les délais de paiement.

Calcul du délai de règlement en jours :
Calcul du délai de règlement en jours : (Créances clients/Chiffre d’affaires TTC) x 360

3. Délais de rotation des stocks

Le résultat définit le moment où le produit est acheté et celui où il est revendu, c’est-à-dire qu’il définit le nombre de jours où le produit est en état de stock.

Calcul du délai de rotation des stocks en jours =
(Stock moyen/coût de production ou de fabrication) x 360

Besoin en fonds de roulement : comment interpréter le résultat ?

BFR positif

Un BFR supérieur à 0 démontre que les emplois sont supérieurs aux ressources. Un BFR positif signifie qu’à court terme, l’entreprise devra financer ses besoins soit via son fonds de roulement ou par l’intermédiaire de ses dettes financières.

BFR nul

Un BFR équivalent à 0 démontre que les ressources couvrent globalement les emplois. Un BFR nul signifie que l’entreprise n’a pas de besoin financier et ne dispose pas non plus de besoin financier.

BFR négatif

Un BFR inférieur à 0 démontre que les ressources sont supérieures aux emplois. Un BFR négatif signifie que l’entreprise n’a pas de besoin financier et que l’excédent généré lui permettra d’approvisionner sa trésorerie nette.

Distinction entre le besoin en fonds de roulement (BFR), le fonds de roulement (FR) et le solde net de trésorerie (SNT)

Le fonds de roulement est la capacité de couvrir le besoin en fonds de roulement.

Il correspond aux capitaux permanents de l’entreprise permettant d’assurer le cycle d’exploitation. Il s’agit en quelque sorte d’une soupape de sécurité qui protège l’entreprise au cas où elle devrait faire face à la défaillance d’un gros client. Un fonds de roulement important assure davantage l’autonomie de l’entreprise et dans l’idéal, il doit compenser une partie du besoin en fonds de roulement.

Comment calculer le fond de roulement ?
FR = capitaux permanents (capitaux propres et dettes à long terme) – immobilisations nettes
Solde net trésorerie (SNT) = fonds de roulement – besoin en fonds de roulement

Ainsi, si le fonds de roulement est supérieur au besoin en fonds de roulement, le solde net de trésorerie sera donc positif. À l’inverse, si le fonds de roulement est inférieur au besoin en fonds de roulement, le solde net de trésorerie sera négatif.

Ce calcul de la variation du fonds de roulement est équivalent à celui du cash flow (variation des flux de trésorerie d’exploitation d’une entreprise). En effet, une entreprise augmente ou diminue son actif et passif à court terme afin de couvrir ses activités courantes et pour cela, elle a deux options :

  • Augmenter l’actif à court terme (sortie de fond) : l’entreprise doit débourser de l’argent pour acheter des actifs supplémentaires
  • Augmenter le passif à court terme (rentrée de fonds) : les dettes supplémentaires (à court terme) fournissent des liquidités à l’entreprise

Les points essentiels pour une bonne gestion du BFR

Pour améliorer son besoin en fonds de roulement, voici quelques conseils utiles :

  • Avoir une comptabilité rigoureuse et à jour (avec la balance des comptes clients)
  • Réduire le délai de rotation des stocks
  • Réduire les délais de paiement des clients et engager des actions en cas d’impayés (factures, relances et recouvrements si nécessaire). À défaut, instaurer un système d’acompte à l’achat.
  • Négocier de meilleurs délais de paiement avec ses fournisseurs
  • Choisir un mode de financement adapté à son besoin en fonds de roulement (découvert bancaire, affacturage, financement de stocks, etc.)

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est un indicateur majeur pour la survie d’une entreprise. C’est une donnée essentielle de la partie financière du business plan d’une entreprise. Un mauvais calcul du BFR d’une jeune entreprise peut engendrer sa faillite. Le BFR est un indicateur qui permet de déterminer la santé financière d’une entreprise et un BFR important est signe de difficultés financières. Vous souhaitez démarrer une entreprise et vous assurer qu’elle sera viable sur le long terme ? N’hésitez pas à faire appel à un expert pour vous conseiller dans votre projet.